30 logements et un commerce, Boulogne-Billancourt (92)

30 logements (18 T1, 8 T2, 4 T3), un commerce et 2 parkings

Maîtrise d’Ouvrage OPH – Seine Ouest Habitat
Mission Concours (2021)
Architecte mandataire MAAJ ARCHITECTES
Economiste BMF I BET Structure EVP Ingénierie I BET Fluides / HQE / VRD CHOULET I Acousticien Acoustique Vivié & Associés (AVA)
Coût 4 288 900 € HT I Surface 1 309 m² SDP / 1 094 m² SHAB

Documents graphiques © MAAJ ARCHITECTES
Perspective © Nicolas AMAR

INSERTION URBAINE
Le projet tisse alors des liens avec les teintes de la rue. Entre les pierres, les briques et les teintes des enduits des immeubles des voisins, nous avons cherché à réaliser la synthèse et avons mis en œuvre une brique porteuse de façade beige s’inspirant des teintes majoritaires de la rue. Elle introduit une diversité de mise en œuvre et permet de hiérarchiser la façade. Cette minéralité s’exprime et ceinture toutes les façades.

ENVELOPPE MINERALE
Le projet souhaite réinterpréter un certain nombre de codes urbains spécifiques pour s’implanter harmonieusement. Nous trouvons cet équilibre dans un travail de stratification des façades et de liaisonnement aux ilots voisins. Le socle est marqué par la mise en œuvre de la brique en moucharabieh, le corps du bâtiment (de R+1 à R+5) souligne les planchers du R+3 et du R+5 par la mise en œuvre de briques verticales et l’attique en retrait en R+6 propose une mise en œuvre de brique en relief.

ORNEMENTATION
Le dessin de la façade sur rue naît de la répétition des baies. Leur rythme répond aux façades rencontrées dans la rue. La grande régularité du dessin est enrichie par le travail du détail de chaque élément : fenêtre, balcon, appareillage, garde-corps, la façade s’animera selon les usages et les orientations. Chaque baie est marquée par une épaisseur en retrait en céramique rouge. Détail qui rappelle les ornementations des immeubles en brique du début du siècle.